Un projet Labex Arts-H2H
 
en /fr
Musical MC²
Le film Musical hollywoodien en Contexte Médiatique et Culturel

Atelier 4
Politiques du musical hollywoodien

1-3 décembre 2016

Universités Paris Ouest Nanterre La Défense et Paris-Diderot

Coordination : Marguerite Chabrol & Aurélie Ledoux

L’adaptation des spectacles d’un média à l’autre ne pose pas seulement des contraintes techniques, mais aussi idéologiques, dans la mesure où le cinéma hollywoodien s’autocensure pendant toute la période classique.

Nous envisagerons la façon dont le film musical hérite des enjeux du théâtre, en nous intéressant en particulier aux questions raciales et à l'importation de spectacles comme Show Boat ou les all black casts de Cabin in the Sky et Carmen Jones. Parallèlement, nous verrons de quelle façon les exotismes du film musical mettent en jeu des versions moins authentiques des enjeux ethniques, au contraire utilisés à des fins pittoresques. Comment fonctionnent ces exotismes et n'ont-ils qu'une simple vocation de distraction ?

En outre, le film musical est un objet particulièrement négligé dans l’histoire de cette autocensure, orchestrée par le Code de production hollywoodien. En effet, ces films sont rarement cités comme exemples d’entorses ou de négociations difficiles entre les producteurs et l’administration du Code et l’histoire retient généralement le mécanisme de réécriture des paroles de chansons visant à gommer tous les double sens, et en particulier les sous-entendus sexuels. Cet atelier analysera ainsi les pratiques de l’autocensure hollywoodienne :

- dans quelle mesure, au-delà des paroles de chansons, des composantes du spectacle musical, comme la danse en particulier, ont-elles pu poser des difficultés d’interprétation aux censeurs et ainsi bénéficier d’une tolérance relative ? Quels sont les espaces de liberté du genre musical dans un contexte de contrôle des représentations (thématiques carnavalesques, mises en abyme...). Les spectacles et films seront aussi replacés dans le contexte historique contemporain.

- comment co-existent dans la culture américaine des modèles idéologiques et régimes d’expression différents, associés à différents médias qui sont tous des médias de masse (théâtre, cinéma, radio, télévision) ?

 

Programme
Université Paris Nanterre, salle des conférences

NB : il y a une légère modification de l'ordre des passages, mis à jour ici par rapport à la version pdf du programme. Cela concerne la matinée du vendredi 2 décembre.

Accueil et introduction

10h-12h30 Session 1 : Le tournant idéologique des années 1950 ? / An ideological turn in the 1950s ?

Présidence / Chair : Marguerite Chabrol (Université Paris 8)

- Steven Cohan (University of Syracuse) : “Paris Loves Lovers and Americans Loved Paris: Gender, Work, and Modernity in the Postwar Hollywood Musical (Silk Stockings, Funny Face, April in Paris)”
- Atelier autour de La Blonde et moi/ Workshop on The Girl Can’t Help It. Avec / with Emmanuel Dreux (Université Paris 8) et Guillaume Gilles (Université Paris 8)

- Discussion générale

14h-18h Session 2 : Questions raciales / Racial issues

Présidence / Chair : Anne Crémieux (Université Paris Nanterre)

- Todd Decker (Washington University in Saint-Louis), “Jeanette MacDonald Sings a Mammy Song”

- Karen McNally (London Metropolitan University), “Featuring the Nicholas Brothers: Spectacle, structure and Race in the Hollywood Musical” INTERVENTION DEPLACEE LE VENDREDI MATIN

- Ecoute de disques au gramophone /Gramophone listening par/by Noah Teichner (Université Paris 8) : “Blackface, the Phonograph, and Early Film Musicals”

- Anne Martina (Université Paris-Sorbonne): “Le blackface au féminin : masques et mascarades”

- Claire Demoulin (Université Paris 8) : “Jazz en blanc et noir. Réappropriations culturelles dans Syncopation (William Dieterle, 1942)”

 Retour au sommaire
Université Paris Nanterre, salle des conférences

10h-Suite de la session 2

Karen McNally (London Metropolitan University), “Featuring the Nicholas Brothers: Spectacle, structure and Race in the Hollywood Musical” 

 

10h45 Session 3 : Le Code de production face au musical/ PCA vs musicals

Présidence / Chair : Gaspard Delon (Université Paris-Diderot)

- Adrienne McLean (University of Texas at Dallas) : “'We Got Away with Murder': The PCA and the Dancing Body.« 

- Atelier / Workshop : Les limites des archives de la PCA / The limits of the PCA archives avec Marguerite Chabrol, Aurélie Ledoux (Université Paris Nanterre) et Pierre-Olivier Toulza (Université Paris-Diderot)

Discussion générale

14h-18h Session 4 : Culture de masse / Mass culture

Présidence / Chair : Joël Augros (Université Bordeaux Montaigne)

- James O’Leary (Oberlin College and Conservatory):  »One-Third of a Nation and the Problem of Popularity« 
- Aurélie Ledoux (Université Paris Nanterre): “Les girls de Busby : ornement et ratio capitaliste dans les chorégraphies de Busby Berkeley”
- Temps d’écoute / Listening session. Camille Moreddu (Université Paris Nanterre) : “Complices et concurrents : le folkloriste et le showman inventent le cowboy chantant”
- Laurent Guido (Université Lille 3) : “Mises au pas et en pages : les stars du rythme face à la photographie publicitaire.”
- Fanny Beuré (Université Paris-Diderot), “Les vaudevillians en quête de respectabilité et leur relation ambivalente à l’héritage populaire du musical hollywoodien.”

Cinéma Le Grand Action

Projection de Carmen Jones (Otto Preminger, 1954)

 Retour au sommaire
Université Paris-Diderot, salle Pierre Albouy

Journée liée au développement du projet Musical MC², sur inscription préalable obligatoire auprès de mchabrol[at]univ-paris8.fr

Journée Humanités numériques / Digital Humanities

Animé par / Led by M. Chabrol & P-O. Toulza

Matinée : Présentation des prototypes / Introduction to our prototypes

Gaétan Darquié (Université Paris 8/ Labex Arts-H2H, post-doctorant associé au projet) : Interface de l’éditeur de la base de données / Introduction to the web editor

Mehdi Bourgeois (IGR du Labex Arts-H2H) : Prototype de companion website pour les publications

Après-midi : Scénarisations et usages de l’outil numérique : perspectives futures / Using our Database : future perspectives

Marion Carrot (Université Paris 8/ Labex Arts-H2H, IGE rattachée au projet) : “Premiers pas dans la base de donnée : scénarios potentiels sur les numéros dansés.”

M. Chabrol & G. Darquié : Etats statistiques du corpus. Perspectives de visualisations des données / Towards Data Vizualisation

 Retour au sommaire
Un projet Labex Arts-H2H