Un projet Labex Arts-H2H
 
en /fr
Musical MC²
Le film Musical hollywoodien en Contexte Médiatique et Culturel

Atelier 3
Le film musical dans l'histoire des technologies

NB : la copie 3D du film est en vo non sous-titrée. Le résumé détaillé en français est téléchargeable sur cette page et sera distribué au cours de la journée.

Merci à Anne Crémieux, Claire Demoulin, Jean-Baptiste Hennion, Aurélie Ledoux, Delphine Rives et Pierre-Olivier Toulza  pour leur aide et leur participation à l'organisation de cette manifestation.

 

La relation de différenciation entre le film et le théâtre musical s’inscrit profondément dans l’histoire des technologies qui a souvent permis à l’industrie cinématographique de proposer ses attractions propres et de compenser ainsi le déficit de la présence vivante des interprètes par le bénéfice de la présence enregistrée « technologisée ». L’atelier reviendra sur les périodes de transitions techniques, suscitant le repositionnement des médias les uns par rapport aux autres. Ainsi, le film musical a été un lieu privilégié d’utilisation des particularités ou nouveautés techniques du cinéma : technologies sonores, couleur, formats larges ou effets spéciaux. Mais la technologie ne va pas sans contrainte et l’acclimatation des techniques hyperspectaculaires a parfois compromis ou compliqué le déroulement de la performance dansée et chantée (par exemple l’absence de profondeur de champ du Cinémascope à ses débuts modifie la conception des déplacements dans les numéros musicaux).

Nous analyserons le film musical hollywoodien comme le lieu privilégié d’utilisation des technologies cinématographiques autour de trois questions : 1) l’articulation entre performance et technologie : quelle est la place de la technique dans la construction de la performance cinématographique, sa dimension de contrainte ? 2) Les choix technologiques ont-ils un effet définissant ou transformant sur le genre, ainsi que des conséquences esthétiques ? Par exemple, les changements des modes de diffusion du son ont-ils un impact sur les formes du musical ? La couleur fait-elle passer de « l’idéal classique » du genre, c’est-à-dire une forme de stylisation, à une exubérance plus prononcée ? 3) Dans quelle mesure les innovations technologiques cinématographiques et la recherche d’effets sont-elles articulées à des formes préexistantes, celles du théâtre musical ou d’autres médias ?

Programme
Université Paris 8, salle de projection A1-181

Pour cette journée, entrée libre dans la limite des places disponibles (88 places)

Pour la table ronde du matin et la projection du film, réservation impérative (ouverture des réservations le 30 mai)

9h45 Accueil

10h-12h15. Table ronde : l’expérience de la 3-D / Roundtable : Experimenting with 3-D
Animée par/ led by Caroline Renouard (Labex Arts-H2H)
Avec/ with Marguerite Chabrol (Univ. Paris 8), Patricia Dolambi (CRR Aubervilliers), Kira Kitsopanidou (Univ. Paris 3), Pascal Martin (ENS Louis Lumière)
Avec analyse d’extraits de Kiss Me, Kate projetés en 3-D

12h15. Déjeuner/ Lunch Break

13h45-15h45. Session 1 : Les espaces construits par la technologie / Technology-defined spaces
Présidence/ Chair : Hélène Fleckinger (Univ. Paris 8)
Gaspard Delon (Univ. Paris-Diderot) : « Wider and deeper : l’espace du musical à l’épreuve du Todd-AO »
Caroline Renouard (Labex Arts-H2H) : « Le double espace attractionnel des numéros hybrides (prise de vues réelles et animation) »
Réjane Hamus-Vallée (Univ. Évry Val d’Essonne) : « Mouvement et trucage : la caméra dans l’espace d’Un Américain à Paris »

16h-18h. Session 2 : La couleur comme nouvelle norme / Color is the new black
Présidence/ Chair : Emmanuel Dreux (Univ. Paris 8)
Céline Ruivo (Cinémathèque française) : « La rétention des couleurs chez Minnelli »
Pierre-Olivier Toulza (Univ. Paris-Diderot) : « Le Technicolor des ‘Good Neighbormusicals »
Karen McNally (London Metropolitan University) : « ‘Love is Nothing But a Racket’: It's Always Fair Weather and the Colour Noir Musical »

18h15. Projection en 3-D / 3-D Screening : Kiss Me, Kate (G. Sidney, MGM, 1953)

 Retour au sommaire
Université Paris 8, amphi D002 (matin) et amphi Y (après-midi)

10h-12h45. Session 3 : Invention des techniques et des formats (1929-1933) / Inventing technologies and formats (1929-1933)
Présidence / Chair : Joël Augros (Univ. Paris 8)
N.T. Binh (Univ. Paris 1) : « Enregistrement direct, playback, post-synchronisation, mixage »
Noah Teichner (Univ. Paris 8) : « ‘Canned’ Spectators: From Vaudeville to Vitaphone Shorts »
Projection de Nine O’clock Folks (1931, 10 min)
Pause / Break
Doug Reside (New York Public Library) : « Stage Technologies in the 1920s »
Katalin Pór (Univ. de Lorraine) : « Conversion et intensification. Attractions scéniques et modernités technologiques 1929-1930 »

12h45. Déjeuner / Lunch break

14h-16h15. Session 4 : Entre médiation et trucage : l’« authenticité » de la performance / Between mediation and trick: the « authenticity » of film performances
Présidence/ Chair : Anne Crémieux (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
Allison Robbins (University of Central Missouri) : « ‘Experimentations By Our Sound Department’: Dummy Orchestras, Guide Tracks, and Liveness in 1930s Hollywood Musicals »
Todd Decker (Washington University in Saint-Louis) : « Fred Astaire, Captain America, and the Cyborg: The Technological Body of a Musical Star »
Marguerite Chabrol (Univ. Paris 8) : « The Goddess in Mono: Rita Hayworth’s Singing Voices »
 
16h15-16h45. Pause / Break

16h45-18h15. Atelier Base de données : questions d’indexation / Database workshop : indexing
Animé par / Led by M. Chabrol & P-O. Toulza

 Retour au sommaire
Fondation des Etats-Unis (Cité internationale universitaire de Paris)

Journée Humanités numériques / Digital Humanities

10h-12h30. Présentation du développement de la base de données et de l’outil numérique / Introduction to the database and digital platform
Par/ by Gaétan Darquié (Univ. Paris 8), IGR du projet.

12h30 Déjeuner / Lunch Break

14h-16h Travail sur le thésaurus / Improving the thesaurus

16h-18h. La recherche collaborative avec l’outil numérique / Collaborative research with the digital platform
(en parallèle 16h-18h. Projection de The Gang’s All Here (B. Berkeley, Fox, 1943))

18h Discussion autour de The Gang’s All Here
Avec Pierre-Olivier Toulza

 


18h45 Cole Porter Cocktail Party Singalong
Piano : Todd Decker



Soirée festive

 Retour au sommaire
Un projet Labex Arts-H2H